«

»

Feb
18
2014

Semi marathon de Bullion 2014

 

Ce dimanche j’ai couru ma première compétition du 2014 prévu dans mon plan marathon pour Barcelone, ce dernière annulé à cause d’une vilaine élongation de l’ischio de la jambe droite qui m’a bloqué presque tout le mois de Janvier.

C’est avec Philippe, très tôt le matin, que nous nous somme mise en route pour ce petit village à 60km de Paris. Nous somme arrivé bien avant l’heure de départ de la course ce qui nous à permis de découvrir une peu le village. Des belle maisons, une église et une boulangerie c’est tout ce que on à vu. On a fait la rencontre avec Aicha, un amie FB, venu avec son club de Villepinte et nous en avons profité pour nous faire prendre en photo avant la boulangerie.

Une cause humanitaire

Bullion rappelle à une style de vie très calme , mais une fois par an elle accepte d’être envahi par le bruit de mille et plus coureurs en organisant cette semi marathon pour récolter de l’argents au profit exclusif des enfants malades de l’hôpital pédiatre et de rééducation de la ville.

La course
J’avais la consigne de tenir une allure de 4’10/km sur les première 10km et après courir à sensation. Depuis le première deux kilomètre j’ai eu des mauvaise sensations, des jambes très lourde que je n’arrivais pas à faire avancer. J’ai fait signe à Philippe, en bon journée, de s’échapper sans moi car je ne voulais pas le ralentir. En plus, peut être à cause d’une mauvaise échauffement, je sentais l’ischio pas en grand forme ce qui me faisait peur. Au cinquième kilomètre j’ai été prise par l’envie de m’arrêter, je ne me sentais pas en condition de faire une semi en ce condition. J’ai terminé la moitié du parcours après 46′, j’ai été tellement lent que pas mal de coureurs m’ont dépassé.

Et puis soudaine mes jambes on décide que c’était le moment de commencer la course. Et c’est ce que j’ai fait. Je me suis mise sur une allure et je l’ai maintenu jusqu’à la fin, car j’avais retrouvé des super sensations. Quand j’ai vu à nouveau Philippe c’était au début du dernière kilomètre et il avait encore sa belle allure avec la quelle je l’avais laisse partir.

J’ai terminé ma course en 1h26’50 et pas très mécontent du chrono car avec cette deuxième partie bien couru (10.5 km en 40′) je me sente plus en confiance pour la suite (semi de Paris en deux semaines).

Ravitaillement et bénévole

J’ai beaucoup aimé cette table avec plein de sandwich et la sympathie des bénévole. Au final une course très bien organisé avec une dossard par très cher, donc une course que je suggère de faire.

Pour ma part je sais déjà que j’y retournerais mais avec mon vélo. Nous avons croisé pas mal de cycliste pendant la course car le cadre est propice aussi au vélo avec ses roue bien vallonnée. Nous étions dans la vallée de la Chevreuse et malgré mes sortie vélo dans la région ce coin je ne l’avais pas encore explore.

3 comments

  1. freerunner says:

    bonjour Salvio
    bravo pour ce semi qui a mieux fini que commencé
    toujours difficile de se lacher quand on revient de blessure…
    Freerunner

  2. Daddy TB says:

    Bravo pour ce chrono. Que dire de ta seconde moitié de parcours. Je trouve ça admirable.

  3. francis says:

    fans de course à pied, je suis ton blog avec intérêt ! Merci et bonne continuation !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>