«

»

Apr
11
2014

Semi marathon de Rueil 2014

 

Avec un petit podium - inattendu - l’émotion a été fort ce dimanche sur le Semi de Rueil-Mailmaison! Le niveaux n’était pas élevé si on considère que le premier a gagné en 1h18′ mais peu import, je ne courais pas pour me qualifier aux jeux olympique. J’ai fait une course ou à des bonne jambes et à une mauvaise ventre le mental si est mise dans le milieux pour faire sortie une belle course qui me mette en confiance pour mon première objectif de la saison, le triathlon half ironman d’Aix en Provence.

Avec Sarah, de “retour” sur les compétitions de 10km, nous somme arrivé à Rueil-Malmaison très tôt pour retirer les dossard; nous avons retrouvé Sebastien (en mode entrainement pour le triathlon d’Aix) et son ami Matthieu, Othmane et Pierre du club EPPG Triathlon tous aligné pour le semi.

J’ai accompagné Sarah pour une petit échauffement et après le départ de sa compétition de 10km j’ai rejoint Othmane et Pierre pour une petit échauffement ou nous avons eu l’occasion de discuter sur nos allure respectif.

À 9h55 nous somme 1000 et plus aligné au départ de ce semi. Le départ a été rapide, sur une base de 3’45/km.

Othmane (à ma gauche en maillot blanche dans la photo)  s’est mise tout de suite dans le groupe qui suivait les motos et j’ai décidé de le suivre.

 

Je faisais partie avec lui de ce petit “groupetto” de cinq coureurs qui suivent les motos, mais au troisième kilomètre Othmane s’est détaché pour se mettre sur son allure cible (3’50/km); moi j’ai décide de rester jusqu’à que la vague des meilleur nous avait rattrapé.

Au cinquième nous somme encore arrières les motos,  Frederic rejoins le “gruppetto”; je me demande ce qui se passe arrière et pour quelle raison ils n’arrivent pas. Je me retourne pour regarder et je m’aperçoive que on avait fait le vide, pourtant on ne tenait pas une super vitesse. D’habitude les coureurs qui suivent les motos sont sur des allure plus exigeants.

À ce moments là je me suis rendu compte que j’aurais fait tout la course avec le groupe de tête car j’arrivais bien à tenir leur allure. Par contre je n’avais pas fait les compte avec mon ventre qui m’a obligé à une pit-stop au huitième kilomètre (selon TrainingPeaks le stop a été de 42″). Quand je suis  rentre dans la course seul un coureur était en train de passer, il avait une bonne allure et je me suis mise dans ses “basquette”.

Nous étions au fait les cinquième et sixième du peloton détaché de 40″-50″ du “grupetto” qui suivait les motos. Nous avons exchange un peu et j’ai découvert la raison pour la quelle à son passage tout le monde lui criait “allez Olivier vous êtes les cinquième et sixième du peloton“; au fait il a un magasin de running à Sartrouville et il est bien connu dans le milieux du running. J’ai suivi Olivier jusqu’au 15eme kilomètre car à partir de ce moment il a imprimé un allure que je n’arrivais pas à tenir (il terminera 4eme au scratch); à partir de là je n’ai plus regardé le chrono, mon seul objectif a été de maintenir la 6eme positions.

Je me suis redonne une peut de vitesse que à partir du 18eme kilomètre car Othmane et une autre coureur étaient en train de revenir sur moi; et au fait l’autre coureur m’a oblige à une sprint sur la ligne d’arrivé pour que je puisse maintenir ma 6eme position. Othmane est arrive juste après quelque seconds en réalisant son meilleur chrono sur semi. A suivre Pierre en 1h25  a aussi réalisé son record. Sebastien cohérent avec son plan d’entrainement a coupé la ligne d’arrivé en 1h45.

credit photo @Julien – Dernier ligne droite.

À mon arrivé l’enthousiasme de Sarah et le sourire de Julien (en mode photographe sur la course) m’ont vite fait comprendre que j’avais réalisé une “truk” sympa ce dimanche et au fait après quelque minutes d’attente j’ai eu la confirmation que ma 6eme place m’a permis de réaliser une 3eme place dans ma catégorie VH1, avec une nouveau record sur la distance en 1h20’28″ (temps réel).

Nous avons fait les point de chacune des nos course avec Elodie (la femme de Julien qui était aussi sur le 10km), Sarah, Sebastien et Matthieu pendant que on attendait le moment fatidique des podium. J’ai beaucoup aimé partager ce moment avec eux.

Credit photo @Julien

Merci encore à mon coach et ami Jean-Christophe sans qui je n’aurais jamais vécu un si beau moment.

 

10 comments

  1. Guillaume Danielo via Facebook says:

    Beau récit et belle course Salvio, c’est marrant je connais très bien Olivier avec qui tu fais une partie de la course, c’est mon fournisseur officiel :)

  2. Nicolas says:

    Belle course Salvio.
    ça fait plaisir de te voir sur un podium !

  3. sarah says:

    Bravo encore, tu as fait une course parfaite!!!

  4. Freerunner says:

    Super ce podium avec un joli chrono
    C’est super aussi de se battre pour une place ça donne du piquant à la course :)

  5. Olivier Déchance (Runexperience) says:

    Félicitations, ca ne rigole plus, tu te mets a faire des podiums, la classe!

  6. Bernard Bizet says:

    Bravo Salvio

    Tu es comme le bon vin
    Bientôt sub 3h au marathon ;)

  7. guillaume says:

    Superbe course !
    BRAVO :)

  8. DaJo says:

    Bravo champion !
    T’as vraiment passé un cap avec ton nouveau coach on dirait… çà sent bon pour Turin :-)

  9. Thando Dube via Facebook says:

    Bravo champion!

  10. jecoursparis says:

    ****************************************
    MERCI A’ VOUS TOUS POUR VOS COMMENTAIRES
    ****************************************

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>